Nos demandes

  1. La réduction des émissions de contaminant sonore à hauteur maximale de 60 dBA LAFmax(1sec)(*) avec -5 dB supplémentaires pour les basses fréquences (respect des articles 19.1, 19.2, 19.3 et 20 de la LQE)
  2. La suspension immédiate des travaux de l’amphithéâtre géant jusqu’à obtention d’un certificat d’autorisation en matière de pollution sonore (respect de l’article 22 de la LQE)
  3. L’adoption d’un système de crédits bruits (comme les crédits « carbone ») sur le modèle australien (10 crédits annuels de + 5dB pour 4 heures).
  4. Un accord durable qui ait force de loi, assorti de pénalités financières, et mis en œuvre dès janvier 2019.

 

(*) dBA LAFmax(1sec): son maximal mesuré sur toute période d’une seconde

Pour plus de détails